Archives des articles tagués Pussy Riot

Parmi les choses dont la sagesse se munit en vue de la félicité de la vie tout entière, de beaucoup la plus importante est la possession de l’amitié. ~Épicure

Samedi dernier, j’ai passé une très belle journée au Marathon d’écriture d’Amnistie internationale, et cela malgré la fatigue accumulée des derniers mois, grâce à la présence d’un réseau élargi de tricoteuses militantes et de mes vilaines amies Karine, Anne et Marilène (Mimi étant retenue au Smart Design Mart). Certaines se sont afférées à tricoter une cagoule pour les Pussy Riot en guise de soutien à ces prisonnières politiques. Tandis que d’autres, dont des bénévoles d’AI, ont fait des bouts tricotés pour le « foulard de l’amitié » qui allait ensuite être installé devant la Maison du développement durable. Une fois assemblé, le tricot-graffiti faisait plus de 6 pieds de haut par 10 pouces de large! Vers six heures, à la nuit tombée, j’ai bravé le froid avec Tricot Pirate pour installer le tag qui, espérons-le, servira à réchauffer l’arbre et nos cœurs, cet hiver.

Amnistie_Arbre

Confectionné à partir d’efforts collectifs, cet « arbre de l’amitié » comme on l’a surnommé, représente bien ce qu’Hannah Arendt, la philosophe allemande, estime être ce « penchant à voir l’amitié comme un sentiment intime et exclusif [qui] reflète l’aliénation du monde moderne; l’amitié serait en fait synonyme de la philanthropia grecque, soit l’inclinaison au vivre-ensemble. » –Wikipédia

L’amitié et la solidarité sont des valeurs très présentes au sein de la communauté des tricoteuses et des tricot-pirates, ces âmes rebelles et libres qui désirent instaurer un monde utopique, où la chaleur humaine et la douceur prévaudraient, en recouvrant la ville de laine.

Personnellement, l’amitié est très importante au sein de ma pratique artistique et militante. Celle, par exemple, développée au cours de la dernière année, avec les membres du collectif Les Ville-Laines dont je fais partie, m’est très chère et n’a pas de prix. Encore une fois, Arendt parle de l’amitié comme voie vers l’universel en ces termes : « Avec le dialogue se manifeste l’importance politique de l’amitié, et de son humanité propre. Le dialogue (…), si imprégné qu’il puisse être du plaisir pris à la présence de l’ami, se soucie du monde commun, qui reste inhumain en un sens très littéral, tant que des hommes n’en débattent pas constamment. Car le monde n’est pas humain pour avoir été fait par des hommes, et il ne devient pas humain parce que la voix humaine y résonne, mais seulement lorsqu’il est devenu objet de dialogue. » — Hannah Arendt, Vies politiques

L’œuvre collective « L’arbre de l’amitié » sur la rue Sainte-Catherine, suite au Marathon d’écriture d’Amnistie internationale, le 8 décembre 2012. Vidéo réalisée par EQCQ.

Tricot pour la paix est sur Vimeo ! Pour l’occasion, j’ai ajouté la vidéo intitulée « Tricot Riot » réalisée par EQCQ.

Voir la note précédante pour plus de détails sur l’évènement.

Tricot pour la paix organise une activité de tricot avec Amnistie internationale dans le cadre de leur « marathon d’écriture » pour les victimes de violations de droits humains.

Il s’agit de tricoter une cagoule et l’offrir aux membres des Pussy Riot qui sont emprisonnés, en Russie, pour avoir protesté contre la réélection de Vladimir Poutine, en février dernier. L’évènement se tiendra à la Maison du développement durable, situé au 50 Saint-Catherine Ouest à Montréal, samedi, le 8 décembre, 11h à 18h. Les cagoules seront ensuite offertes à Mariya Alyokhina et Nadezhda Tolokonnikova, en guise de soutien. Pour participer ou en savoir plus, svp écrire à tricotpourlapaix@gmail.com ou visiter « Tricotez une cagoule pour les Pussy Riot ».

Le collectif Les Ville-Laines sera également de la partie!

Pour celles et ceux qui ne veulent pas s’engager dans la confection d’une cagoule, il sera possible de participer en contribuant quelques mailles à un foulard « collectif » de l’amitié, le jour de l’évènement. Ou venez tout simplement faire un tour pour nous encourager ou écrire un vœu !

Pour plus de renseignements sur « Écrire ça libère : marathon d’écriture édition 2012 » d’Amnistie internationale Canada francophone, visitez leur site ou évènement Facebook. L’objectif est de redonner espoir à celles et ceux dont les droits sont bafoués en leur envoyant des messages d’encouragements.

Merci de soutenir l’avancement des droits humains!

~

L’évènement « Tricotez une cagoule pour les Pussy Riot » a été mentionné sur la première chaîne de Radio-Canada : Le tricot est tendance !

Pussy Riot

Pussy RiotLe blog des Ville-Laines relatant l’évènement se trouve ici.

Vous trouverez ici un excellent résumé des actions entreprises par la communauté du yarn bombing pour les Pussy Riot en 2012 à Montréal.