WOW! Ceci est ma centième note! Jamais j’aurais cru me rendre aussi loin lorsque j’ai commencé à publier ce blogue il y a près de dix ans. Je n’avais pas prévu le coup. Je ne suis plus aussi active qu’à une certaine époque. Par contre, en ces temps de pandémie, je suis animée par le besoin d’insérer de la couleur et du ludique dans le paysage urbain.

L’hiver à nos portes et la deuxième vague bien amorcée, je continue de dorloter ma ruelle tranquillement pas vite. Mes voisins semblent apprécier. Le tricot que j’ai posé au printemps est toujours là. La saison froide leur fera sûrement la vie dure. Ils perdront leurs couleurs d’antan. Rien n’est permanent.

Les dernières semaines ont été marqué par les élections américaines et la défaite de celui que je nommerai point. Tous ceux et celles qui croient encore en la dignité humaine, l’égalité et la justice ont expiré un grand soupir collectif. Les défis qui nous attendent sont de taille. Nous nous préparons sans aucun doute pour une saison d’isolement et de repli sur soi. La résilience sera notre plus grand atout. La solidarité aussi.